BINUS UNIVERSITY

Nicolas Tenzer

Président chez CERAP (Centre d’étude et de réflexion pour l’action politique)


Nicolas Tenzer is a French civil servant, academic, writer, and editor. He is currently the editor-in-chief of the journal Le Banquet and is the founding president of the Centre d’étude et de réflexion pour l’action politique (CERAP), a position he has held since 1986.He was a director of the Aspen Institute from 2010 to 2015 and has acted as its treasurer and president.

Triple carrière de haut fonctionnaire, d’enseignant et d’écrivain.
— 1991-1994 : rapporteur, Cour des comptes.
— 1994-2002 : chef du service de l’évaluation et de la modernisation de l’État, Commissariat général du plan.
— 2002-2003 : chargé de mission auprès du commissaire au Plan.
— 2003-2006 : administrateur civil hc (CDC).
— 2007-2008, responsable d’une mission interministérielle sur le développement international de l’expertise technique, les priorités de la politique de coopération et la stratégie extérieure française
— De mai 2009 au 10 janvier 2015 : Co-fondateur et président d’Initiative pour le Développement de l’expertise française à l’international et en Europe (IDEFIE)
— Depuis le 10 janvier 2015 : président d’honneur d’IDEFIE
— 2006-2014 : Missions d’expertise en Bosnie-Herzégovine, Bulgarie, Algérie, Ukraine, Serbie, Monténégro, Haïti et Jordanie.
— De septembre 1986 à 2016, enseigne ou a enseigné à Sciences Po Paris (depuis 2014 à Paris School of International Affairs), l’ENA, l’IHEDN, l’ISMAPP, l’École nationale supérieure des télécommunications, le Collège de défense de l’OTAN et des universités françaises et étrangères (Etats-Unis, Corée du Sud, Suède, Canada, Serbie, Russie, Maroc).
— Depuis mai 1986 : président fondateur du Centre d’Étude et de Réflexion pour l’Action politique (CERAP).
— Depuis 1992, directeur, revue Le Banquet.
— De fin 2010 au 13 octobre 2015, membre du directoire, Institut Aspen France, chargé du programme Leaders politiques d’avenir, trésorier (déc 2013-juin 2015) et président (mars-oct 2015).

Trois rapports officiels :
– Fonctions publiques : enjeux et stratégie pour le renouvellement (avec B. Cieutat), 2000.
– Organiser la politique européenne et internationale de la France (avec l’amiral J. Lanxade), 2002.
– L’expertise internationale au coeur de la diplomatie et de la coopération du XXIe siècle. Instruments pour une stratégie française de puissance et d’influence, 2008.
Auteur de 21 ouvrages (voir plus bas).

Specialties: Nation’s building.
– Analyse d’organisations et du processus de décision.
– Conseil en stratégie et en organisation aux niveaux national et international.
– Définition de stratégies opérationnelles et conduite du changement.
– Analyse des marchés et de l’environnement international.
– Evaluation des politiques.
– Communication et campagnes de presse.
– Mise en place de systèmes de veille stratégique.
– Formation (politiques publiques, stratégie internationale, philosophie politique).


EXPERIENCES

Chargé d’enseignement at Sciences Po
octobre 1986 – Present
D’octobre 1986 à juin 2000, j’ai enseigné la philosophique politique à Sciences-Po (culture générale en Préparation à l’ENA, puis Grands enjeux du débat politique, économique et social en troisième année).
Depuis janvier 2014, j’enseigne à la Paris School of International Affairs dans le Master International Public Affairs.

Chargé d’enseignement
janvier 2014 – Present
I am lecturing since January 2014 at PSIA, Master on International Public Affairs. My course deals with “Strategy, Policy-Making Process, Implementation and Evaluation”. It is divided in 12 sessions of two hours each:
1. Public policy and public strategy: definition and main requirements
2. How to elaborate and to implement a public strategy? Main lessons for the policy-making process
3. Policy planning and strategic management in the public sector
4. How to elaborate a diagnosis? Main tools and basic methodology
5. Inter-agencies and inter-Ministries coordination process
6. How to associate the citizens to the strategic definition and the implementation of public policies? Good practices and main outcomes
7. Evaluation’s basic principles. Main concepts and methods
8. Evaluation: how to implement it? Main practical questions at stake: successes and shortcomings
9. How to build relevant indicators? Performance and result indicators: are they conflicting?
10. How to review public policies? Tools, institutional commitments and limits
11. Usefulness and limits of international comparisons and benchmarks in public administration reforms
12. General conclusion. Political commitments and management skills: how public policies could be efficient? The main steps of a reform process

Président d’honneur at IDEFIE
janvier 2015 – Present

Directeur at Revue Le banquet février 1992 – Present
– Revue semestrielle sur les questions politiques, internationales, sociales et économiques.
– Le numéro 33 (324 pages) est paru le 18 juin 2015. Il est presque exclusivement consacré à la Corée du Sudet comprend 22 articles de personnalités sud-coréennes de premier plan. Il traite de questions internationales, économiques, sociales et politiques.
Les numéros 29 et 30 sont, quant à eux, consacrés en grande partie aux think tanks américains.
Le numéro 31 comprend notamment un important dossier sur la Chine ainsi que trois articles qui retracent l’inquiétante montée de l’antisémitisme et du négationnisme en Europe.
Le numéro 32 est consacré au Japon avec 18 signatures de personnalités japonaise de tous horizons (stratégie, défense, économie, social, culture). site : www.revue-lebanquet.com

Président
juin 1986 – Present
Association à but non lucratif indépendante et sans affiliation politique, créée en 1986, le CERAP se donne pour but, dans une perspective internationale, d’éclairer le débat public par des analyses et des propositions.
Il publie la revue Le Banquet.
Il a édité trois ouvrages : un projet éducatif pour la France (PUF, 1989), Le spermatozoïde hors la loi. De la
bioéthique à la biopolitique (Calmann-Lévy, 1991) et Les élites et la fin de la démocratie française (PUF, 1992) et a animé un groupe d’élus associés de toutes sensibilités politiques démocratiques qui a, notamment, travaillé sur la réforme du Parlement.
Le CERAP est ouvert à des personnalités de sensibilités différentes, avec toutefois un fonds commun:
adhésion aux valeurs politiquement et socialement libérales, ouverture sur l’Europe et sur le monde, défense et promotion des droits de l’homme et des droits civils et soutien à la démocratie, refus de tout nationalisme et de tout souverainisme.
Au-delà de la revue, le CERAP sera prochainement relancé avec un ancrage international fort. C’est dans cette perspective que nous envisageons de travailler sur non seulement les questions géostratégiques et géoéconomiques à proprement parler, mais aussi avec ce prisme spécifique sur les problèmes économiques, sociaux et culturels.
Le but du CERAP est de produire des propositions opérationnelles et des recommandations concrètes et opérationnelles.

Président du directoire at Institut Aspen France
mars 2015 – octobre 2015 (8 mois)

Membre du directoire et trésorier, directeur de programme at Institut Aspen France
octobre 2010 – octobre 2015 (5 ans 1 mois)
L’Institut Aspen France est membre d’un réseau mondial d’instituts Aspen à travers le monde (Etats-Unis, Japon, Inde, Roumanie, Allemagne, République tchèque, Italie, Espagne, Mexique).
Comme membre du directoire et trésorier, je fais partie de l’équipe exécutive de l’Institut. Je suis aussi responsable de son programme “leaders politiques d’avenir” qui réunit chaque année, après sélection par unjury indépendant, une vingtaine d’élus francophones de toutes tendances républicaines. L’Institut organise dans ce cadre 4 sessions annuelles de 3 ou 4 jours.
Nous avons conclu également en novembre dernier un partenariat avec le programme de leadership d’Action Canada.
L’équipe de direction participe également régulièrement aux réunions, séminaires et conférences organisés parles autres instituts Aspen dans le monde.

président at IDEFIE
avril 2009 – janvier 2015 (5 ans 10 mois)
– Promouvoir la “maison France” sur les marchés d’expertise internationaux en aidant les entreprises privées, les organismes publics, les universités et les organismes de recherche à remporter les appels d’offres.
– Développer la présence française dans les lieux internationaux d’élaboration des normes, règles, doctrines et bonnes pratiques.
– Assurer les synergies entre les acteurs de l’expertise internationales (entreprises, secteur public, monde académique) et définir une stratégie partagée.
IDEFIE est présente par le biais d’un représentant au Vietnam et de correspondants dans 5 autres pays. Elle a organisé les 27 et 28 mai 2014 deux journées franco-vietnamiennes de haut niveau sur l’expertise dans les métiers de l’urbain, après le colloque de Lyon du 15 décembre 2011 sur le ^même thème.

A Paris, elle a mis en place des groupes de travail sur les questions juridiques, la politique internationale et de sécurité et la réforme des administrations publiques.
Site : www.idefie.org

Chef de service at Commissariat général du Plan
février 1994 – mars 2003 (9 ans 2 mois)
Compétences du service :
Réforme de l’Etat, fonction publique, évaluation, questions européennes et internationales, médias, budget, fiscalité, questions de société rapporteur at Cour des comptes

janvier 1991 – janvier 1994 (3 ans 1 mois)
rapporteur à la Deuxième Chambre


EDUCATION

  • Ecole nationale d’Administration 1984 – 1986
  • Université Paris X Nanterre maîtrise, histoire, 1981 – 1982
  • Ecole normale supérieure ancien élève, histoire, philosophie, 1980 – 1982
  • Sciences Po Paris Service Public, 1980 – 1982
  • Lycée Louis le Grand 1978 – 1980
  • Lycée Janson-de-Sailly baccalauréat C, 1971 – 1978